1 chose qui fera de votre approche une réussite

Séduire une femme - l'importance d'être spontané

Séduire une femme – l’importance d’être spontané

Nous revenons encore une fois aux bases, mais en approfondissant un peu plus l’idée de l’opener. En effet, savoir comment aborder une femme est une préoccupation de beaucoup d’hommes. Qu’est ce que je pourrais bien lui dire ? Comment je pourrais lui dire ? Et toutes les autres questions qui rejoignent les deux précédentes.

Enfin bref, on ne va pas parler juste pour parler. Vous avez compris l’idée :)

Mais je tiens à vous dire quelque chose d’autre. Vous vous posez bien souvent trop de questions. Vous cherchez bien souvent à interpréter trop de choses. Et vous bloquez bien souvent pour ces raisons là. Or, aborder une femme n’est vraiment pas si compliqué que ça. Il suffit d’avoir compris qu’on a rien à y perdre, et qu’on a tout à y gagner.

Cependant, il y a tout de même des points que vous pouvez approfondir pour faire de vos abordages de francs succès. Certains conseils peuvent réellement vous faire progresser. Et vous feront progresser, pour peu que vous le souhaitiez réellement. Mais comme vous le savez certainement, il y a certaines notions, faisant appel à la psychologie féminine dans ce cas par exemple, ou à d’autres sujets, qui vous permettront de perfectionner votre manière de séduire.

Et celle que je compte voir avec vous aujourd’hui est certainement une base fondamentale (pour ne pas dire la base) de l’engagement de la conversation avec une femme.

Je veux bien entendu parler de la spontanéité !

Le Larousse en ligne vous donnerait les définitions suivantes de ce terme : « Se dit d’un comportement qui n’est pas réfléchi, qui est fait sans calcul », « Se dit de quelqu’un qui obéit à ses premières impulsions, qui exprime sans détour ce qu’il pense », « Se dit d’une action que l’agent accomplit de lui-même, sans avoir été sollicité ».

Et il y a du vrai dans chacune de ces définitions. Nous allons tout de suite voir pourquoi.

Prenons la première définition : « Se dit d’un comportement qui n’est pas réfléchi, qui est fait sans calcul ».

Qu’est ce que cela signifie ?

Tout simplement que lorsque vous êtes spontané lorsque vous allez aborder une femme, vous n’allez pas lui déballer une phrase que vous avez apprises par cœur la veille, tout en préparant toutes les réponses possibles qu’elle pourrait avoir. Vous n’avez pas réfléchi au préalable à votre opener. Vous vous êtes contenté de vous servir de la situation, et de vous servir du moment pour l’aborder, parce que vous en aviez envie. Et c’est bien plus séduisant qu’un opener appris par cœur et qui est sensé marcher à tous les coups !

Dans la seconde définition : « Se dit de quelqu’un qui obéit à ses première impulsions, qui exprime sans détour ce qu’il pense », vous devez retenir le fait que lorsque vous allez aborder une femme, c’est parce que vous en avez eu envie, tout simplement. Vous l’avez croisé, elle vous a plu. Vous n’allez pas attendre le jour suivant, histoire d’avoir le temps de préparer votre approche tel un rendez-vous d’embauche, pour l’aborder. Vous obéissez à vos premières impulsions.

Attention cependant à ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit. Si votre première impulsion est l’excitation sexuelle que cette femme provoque chez vous, n’allez pas chez elle, lui soulever sa jupe, et vous lancer comme ça, au milieu de la rue. Ça risque d’être mal interprété, et je pense que vous serez apparenté à un violeur. Mais enfin, ce n’est qu’une hypothèse :)

Maintenant que vous êtes prévenu, continuons.

Dans la dernière définition : « Se dit d’une action que l’agent accomplit de lui-même, sans avoir été sollicité », vous devez également comprendre quelques petites choses. Si vous abordez une femme, c’est parce que vous, vous en avez eu envie. Parce qu’elle vous a plu. Parce que quelque chose chez elle vous a attiré. Parce qu’elle est tout simplement spéciale à vos yeux. N’allez pas l’aborder sous une quelconque pression sociale !

Cependant, je tiens à préciser quelque chose. Surtout si vous débutez dans le game. Une pression sociale peut être bonne dans la mesure où cette femme vous a plu, mais que vous n’avez pas le courage de l’aborder. A ce moment, si un de vos copains vous met un peu la pression pour vous pousser à vous lancer, c’est une bonne pression sociale !

Bien. Très bien même. Maintenant que vous savez ce qu’être spontané signifie, et que vous avez déduit comment l’être, nous pouvons passer à la partie suivante et voir ensemble quelles sont les leçons à tirer d’une de mes anecdotes !

Un exemple de spontanéité, pour bien comprendre comment utiliser cette caractéristique ?

Bien sûr, ça arrive tout de suite, après un léger épisode de pub :).

Plus sérieusement, laissez moi d’abord vous placer dans le contexte de mon exemple. Un jour, alors que je marchais dans la rue, j’ai croisée une femme qui ne m’a pas laissé indifférent. En effet, elle dégageait vraiment quelque chose de spéciale. Une féminité exceptionnelle ! Et comme vous me connaissez maintenant, vous savez que je ne pouvais pas la laisser passer. Je me devais de l’aborder !

C’est donc ce que je fis. Je vais vous donner le dialogue en entier, car je m’en souviens très précisément. Enfin, peut-être pas au mot près, mais l’idée restera la même. Vous comprendrez bien pourquoi j’ai retenu cette situation plutôt qu’une autre par la suite. Vous êtes prêt ? Alors c’est parti !

Moi : Bonjour ! Je me demandais quelque chose ….

Elle, en m’interrompant : Pourquoi viens tu m’aborder ? Tu es un de ces players, n’est ce pas ? Tu abordes toutes les femmes que tu croises, n’est ce pas ?

Moi : Ça fait beaucoup de questions d’un coup. Mais je vais te répondre. Alors non, je n’aborde pas toutes les femmes que je croise, seulement celles qui dégagent quelque chose. Seulement celle qui ont ce petit truc particulier. Ce petit truc particulier qui m’attire vraiment. C’est donc pour ça que je suis venu t’aborder. Parce que tu m’as plus, et voilà. Je suis quelqu’un de spontané, tu sais.

Elle : Ah oui ! Tu es quelqu’un de spontané ?

Moi : Tu as tout compris. On va chez toi ou chez moi ?

Elle : C’est pas si facile !

Moi : C’est sûr ! Je suis quelqu’un de difficile, mais toi .. hum .. tu me plais ! Et j’ai envie de te connaître davantage. Tu es au-dessus de celles qui viennent m’aborder d’habitude. Alors, on va chez toi ou chez moi pour prendre un verre et discuter ?

Je coupe le reste, car nous avons ce qui nous intéresse. En effet, la spontanéité se trouvait dans le simple bonjour. Je n’ai pas déballé un opener préparé. Et je souhaitais enchaîner par une question ouverte, mais elle m’a immédiatement interrompu. Et ce qu’elle m’a dit, je ne m’y attendais vraiment pas. Cependant, je n’ai pas tremblé. Je n’ai pas bégayé. Je n’ai pas balancé une phrase bateau.

J’ai simplement fait preuve de spontanéité !

Et ma réponse, je l’adore. Sans vouloir me montrer narcissique. Pourquoi ? Parce qu’elle surprend. Elle montre du courage. Elle montre que j’assume mes envies. Elle montre surtout de la spontanéité !

(Et un autre conseil en passant : une femme aime se sentir unique !)

Pourquoi la spontanéité marche, et pourquoi ma réponse a fonctionné ?

Tout simplement parce que les femmes aiment les hommes naturels. Ceux qui ne cherchent pas à jouer un jeu. Ceux qui s’assument. Ceux qui sont spontanés. Eh oui messieurs, la spontanéité vous permettra d’aller loin.

Un petit conseil pour la fin ? Restez naturels, soyez spontanés, assumez vos envies. Soyez tout simplement séduisant !

Votre ami,

Hugo.

Publicités

Laissez un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s