Pourquoi rompre avec une fille qui nous plait est parfois la meilleure solution ?

Rompre avec une fille : pourquoi parfois c'est la meilleure solution

Rompre avec une fille : pourquoi parfois c’est la meilleure solution

Aujourd’hui, je ne vais pas prendre de cas généraux pour vous donner des astuces pour améliorer votre jeu de séduction et réveiller le séducteur qui sommeille en vous.

Aujourd’hui, je vais vous raconter l’histoire d’un Homme (moi, vous avez compris) qui est réellement tombé sous le charme d’une jeune fille, qu’on appellera Marie (pour une histoire d’anonymat) et ce qui a poussé cette histoire à prendre fin.

Et quel intérêt cette anecdote peut avoir pour vous ?

C’est très simple. Vous avez forcément déjà vécu une histoire du même genre, ou vous allez forcément en vivre une. Il est donc toujours bon d’avoir plusieurs avis sur la même chose. Et d’ailleurs, n’hésitez pas à me donner votre avis en fin d’article ! Ils m’intéressent encore plus particulièrement aujourd’hui !

Vous êtes prêt ? Alors on y va !

Le début

Je me rends en cours pour la reprise, après de longues vacances fantastiques. Tout se passe très bien, je revois des têtes que je n’avais pas eu l’occasion de voir pendant les vacances, on rigole ensemble. Tout le monde avait des anecdotes à raconter !

Puis vient le moment de recommencer à proprement parler les cours.

Encore une fois, tout se passe bien. J’établis le contact avec tout le monde (même les profs), avec quelques petites touches d’humour, etc. Et .. Qu’est ce que j’adore ça ! Sociabiliser et rencontrer de nouvelles personnes, c’est un style de vie que j’ai adopté. Et c’est très plaisant !

Et vient le cours d’allemand. Et une nouvelle fille que je n’avais pas encore vu ! Et .. Ouah ! On ne va pas se mentir, c’est d’abord son physique qui m’a tapé dans l’œil ! Enfin bref, le jeu de séduction était lancé !

D’abord, de la belle déconsidération (j’en reparlerait dans un prochain article). Je n’ai montré aucun intérêt. J’adore jouer ! Le jeu de séduction est très plaisant quand on y prend goût (et comment ne pas y prendre goût ?).

Toutefois, je n’ai pas non plus abusé de cette redoutable technique de séduction. Sinon, elle ne marche plus. Comme on dit, il ne faut jamais abuser des bonnes choses !

Enfin voilà, quelques jours plus tard, elle s’est arrangé pour récupérer mon numéro chez quelqu’un et elle m’écrivit. Grand signe d’intérêt ! Bingo. On peut passer à la suite du jeu de séduction !

Bon, pour un soucis de taille de l’article, je vais vous épargner les autres détails et tout de suite passer au moment où on est arrivé au premier close.

C’est lors de la soirée des 18 ans d’un copain à moi. On est sorti s’isoler, et .. Incroyable, c’est elle qui fait le premier pas et m’embrasse ! J’étais sous le choc mes amis. Sous le choc. Et le meilleur ? Elle m’embrasse puis s’en va.

La chose à faire dans ce cas là, c’est de la rattraper et de la ré-embrasser, et ne pas la laisser partir. Pourtant, je ne l’ai pas fait. J’étais trop surpris de ce qui venait de se passer pour ça. Avais-je affaire à une séductrice ?

En tout cas, c’est à partir de ce moment qu’elle m’intéressa bien au-delà du simple attrait physique.

On continua la soirée. Elle avait voulu jouer la carte du push-pull (rapprochement-éloignement, et ainsi de suite, pour la faire courte) ? D’accord. Je vais la prendre à son propre jeu. Je m’éclipse de la soirée pendant un certain moment avec une autre fille.

L’effet ? Certain. Pourtant, elle ne laisse rien paraître. Vraiment surprenante cette fille ! Résultat ? Elle m’intéresse encore plus.

Avant de rentrer, on s’isole à nouveau. Et cette fois-ci, personne n’est parti. C’était un bon moment ! Un très bon moment même. Et l’intérêt était vraiment, vraiment réciproque.

Bien.

Fin de la soirée. Je la dépose chez elle et … rien d’autre ! Encore une fois, j’étais assez surpris. Mais il n’y a rien qui m’attire plus qu’une fille qui semble inaccessible ! Et l’intérêt n’était plus seulement physique.

C’était donc à priori le début d’une histoire qui s’annonçait .. fantastique ! Vraiment.

La belle histoire

On se rapprochait de plus en plus, sur tous les plans. On se voyait également pas mal et on passait de super moments ! Qui resteront gravés dans ma mémoire (romantique le Hugo me dirait-vous ? Hum … Peut-être un peu finalement quand même ! ;) ). On s’appelait (peut-être trop ! Mais, difficile de résister quand on est intéressé au point où je l’étais), on se faisait des sorties, on se voyait chez elle, etc.

C’était la belle vie. La très belle vie ! Après l’avoir vu, j’avais à chaque fois une pêche du tonnerre. Du coup, je m’éclatais également encore plus que d’habitude (et c’est assez dur ;) ) lorsque je sortais avec mes potes !

Tout était rose.

Pourtant, vint tout de même les premiers petits pépins. Premières petites engueulades, etc. Mais rien de très grave ! On était toujours très bien.

Mais vint un moment où mes valeurs, mes convictions, entrèrent en collision avec ce qu’elle faisait.

Résultat ? Goodbye. Avec quelques regrets ensuite, parce que j’y suis tout de même allé fort.

Et je pensais que c’était définitivement fini après ça. Déjà parce que j’y suis allé fort, mais aussi parce que je ne suis jamais revenu après avoir coupé avec une fille. C’est malsain. Si ça casse, c’est qu’il y a une bonne raison !

J’ai donc essayé de l’oublier dans les bras d’une autre fille très peu de temps après cette « rupture ». Je me demande d’ailleurs si ce temps se comptait en jours ou en heures ;).

Mais rien n’y fit

Sophia ne la remplacera jamais ! Erreur donc ? Hum .. certainement. Mais je me devais de passer à autre chose, car pour moi, c’était fini. End. Rien ne pouvait y changer quelque chose.

Pourtant .. Pourtant mes amis, elle revint vers mois une petite semaine après ça. Et ? Je l’ai laissé faire, et je me suis re-prêté au jeu. Et l’intérêt revint très vite. Elle avait réussi à me faire re-rentrer dans la partie.

Incroyable ! Juste incroyable. C’était une première. J’avais coupé et puis j’accepte de revenir, même si c’est elle qui a en fait fait le premier pas pour la « réconciliation ». Résultat ? L’intérêt revint rapidement ! Certainement parce qu’elle me surprenait de plus en plus.

Pourtant, c’était tout de même fini. Rien ne serait plus pareil. Erreur d’avoir accepté de revenir ? Hum .. je ne penses pas. Les moments qu’on a passé après était quand même géniaux, même s’ils n’avaient rien à voir avec ceux d’avant.

Aveux de faiblesse alors ? Hum .. Je ne penses pas non plus. C’est plutôt que je suis quelqu’un d’optimiste, qui a toujours espoir. L’erreur était juste d’en avoir trop sur ce coup-ci !

Mais vous allez comprendre pourquoi je vous dit ça. Venons en à la troisième partie de cette histoire :

La chute progressive

Comme dit, après la première rupture (où je n’ai pas été doux, et je m’en veux encore un peu quelque part) et l’aventure que j’ai eu dans ce laps de temps entre la rupture et la réconciliation, rien n’allait être comme avant.

Même si l’impression pouvait être qu’on a repris au début, en laissant de côté ce qui s’était passé, ce n’était pas vraiment le cas. C’est impossible d’oublier ce qui s’était passé et très compliqué de réussir à en faire complètement abstraction.

Toutefois, on se lança à nouveau dans une relation de découverte. Car, en effet, ce n’était pas vraiment une relation posée à proprement parlé. Une longue aventure donc ? Hum .. Oui, mais quand même un peu plus !

Enfin voilà, on a à nouveau vécu des moments magnifiques, etc. La vie était très belle (elle l’est toujours, mais elle l’était un peu plus là on va dire ;) ).

Mais … (Pourquoi y a t-il presque toujours un mais me direz-vous !)

C’était une chute progressive. Autant dans l’intérêt qu’on se portait, que dans les moments qu’on passait ensemble, qui se faisait de plus en plus rares.

Et pourtant, je ne voulais pas la laisser partir ! Une erreur que j’ai commise ? A chacun son avis, ce n’est pas le mien. J’ai préféré être un peu trop persévérant que pas assez ici, car comme dit précédemment, cette fille m’intéressait vraiment beaucoup !

Mais à la longue, j’ai fini par me rendre compte que ce n’était pas possible. On ne recherchait plus les mêmes choses. Il était temps de couper, à nouveau, mais vraiment définitivement cette fois.

Pourtant, même si je le savais, ce ne fut pas facile. Car même si on se voyait moins, je tenais aux quelques moments où on se voyait, car ils étaient presque .. magiques (Hugo arrêtes d’être romantique ! C’est pas bon ! Sorry messieurs, mais sur ce coup là, quand même un peu. Je ne vais pas vous cacher la vérité ;) ).

Arriva donc le moment de dire au revoir.

Encore une fois, pas facile. Mais je pris la force nécessaire, respira un bon coup et voilà ! C’est fait. Je lui ai dit que ça devait s’arrêter parce que voilà, je ne recherche plus la même chose qu’elle, et je dois donc couper, mais que c’était une fille super et que tout ce qu’on a vécu était génial (Et je pensais chaque mot ! N’en doutez pas messieurs !).

Elle compris et était même d’accord, à une exception près. Elle voulait qu’on continue à se parler comme des amis. Hum … Pas évident après ce qui s’était passé entre nous, en tout cas pour moi, et puis, aurait-ce était un aveux de faiblesse d’accepter cela ? Un acte montrant que je suis trop faible pour la « perdre » ? On ne le saura jamais, car l’avenir ne nous le dira pas.

J’ai coupé. Point. Rien de plus. Ou devrais-je plutôt dire, il n’y aura plus rien.

Du moins, pas avant un certain temps. Après, bien évidemment, si on se croise, je ne vais pas faire la tête de mule et ne pas répondre si elle m’adresse la parole, mais vous avez compris ce que je voulais dire.

Enfin voilà, tout ça pour vous dire mes amis qu’il faut que vous restiez le prix, toujours. Si vous n’attendez plus la même chose que votre copine, ne vous pliez pas à ses demandes, ne mettez pas vos envies de côté, et coupez. Ne jetez jamais à la poubelle votre avis, vos valeurs ou tout autre chose qui vous tient à cœur pour rester avec une fille, même si comme dans mon cas, elle vous intéresse énormément !

C’est une question de rester un Homme, ou de devenir dominé …

Après, je ne suis pas en train de vous dire que vous devez ensuite détester votre ex. Loin de là ! Il faut simplement que vous restiez le prix, un gentleman avec de la classe si vous êtes amené à couper, et un Homme Alpha pour continuer votre vie.

Pas toujours évident ? Je le sais. Mais pourtant, il le faut !

Toutefois, cette histoire restera gravé à jamais dans ma mémoire ! C’était la première fille pour qui l’intérêt autre que physique était plus fort que l’intérêt physique. Et pourtant, l’intérêt physique était également très fort. Elle était brune, avec un regard exceptionnel, un visage magnifique, une belle silhouette. Elle savait mettre sa féminité en valeur, et jouer du contact physique, non-physique et des mots pour mettre encore plus en valeur son charme.

Elle était exceptionnelle ! Eh oui, je n’ai pas peur de le dire. Car c’était le cas. Mais ce n’était pas la bonne pour moi.

Mais j’ai encore de nombreuses filles à découvrir maintenant, je n’en doutes pas. Et peut-être qu’un jour, je tomberais sur « the one », mais en attendant, je compte profiter de la vie au maximum, pour n’avoir jamais aucun regret !

J’en finis là pour cet article, avec un petit mot pour la fin : Soyez le prix. Toujours. Même quand ce n’est pas facile.

Et vous, quel est votre avis à propos de cette histoire ? Avez-vous des anecdotes similaires à raconter ? Les commentaires sont là pour ça ! Je me ferais un plaisir de vous lire :)

Votre ami,

Hugo.

Publicités

Laissez un commentaire :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s